Contenu pédagogique de la surspécialité de la médecine de la douleur

(sujet à changement)

N. B. : Les candidats dans le programme de formation complémentaire et les moniteurs cliniques sont invités à participer à ces cours.

La présence du résident aux cours de sciences de base, aux cours de pharmacologie de la douleur ainsi qu’aux différents ateliers est obligatoire. Le résident est donc libéré de façon systématique pour y assister, et il n’y a aucune exception à cette règle. S’il s’agit d’une activité régulière (ex. : cours de sciences de base), cela se fait automatiquement. S’il s’agit d’une activité qui ne fait pas partie de la programmation régulière, le directeur du programme fait parvenir un mémo dans chaque site de stage pour que les résidents soient libérés.

Le résident peut participer aux cours de sciences de base et de pharmacologie de la douleur en 1re ou en 2e année de surspécialité, selon le cas.

1.  Cours de sciences de base

L’ensemble du programme se donne sur une année, entre septembre et juin, à raison de trois heures de cours par semaine. Le résident doit participer à ces cours en 1re ou en 2e année de surspécialité, selon le cas. L’enseignement peut être de type magistral, ou sous forme de discussions à partir de vignettes cliniques. Une participation active de la part du résident est requise. Chaque professeur suggère les lectures qui se rapportent à son cours. L’évaluation des connaissances acquises se fait par examen à choix de réponses après chaque bloc de cours.

  • Physiologie de la douleur (12 heures)
  • Psychologie et réadaptation (9 heures)
  • Les grands syndromes douloureux (24 heures)
  • Population particulière (24 heures)
  • Traitement pharmacologique de la douleur (24 heures)
  • Interventions invasives (15 heures)

Description des cours

1.1 Physiologie (12 heures) :

Évaluation de la douleur (3 heures)

Épidémiologie, grands types de douleur, taxonomie, évaluation du patient (échelles de douleur, questionnaires standardisés (incluant l’évaluation chez le patient inconscient), anamnèse, examen physique, investigation complémentaire)

Transmission de la douleur (6 heures)

Mécanismes périphériques de transmission de la douleur et sensibilisation des nocicepteurs

Mécanismes de transmission spinale de la douleur et modulation

Modulation centrale de la douleur et neurotransmetteurs

Inflammation

Modèle animal (3 heures)

1.2  Psychologie et réadaptation (12 heures) :

Évaluation psychologique du patient (3 heures)

Croyance, coping, statut fonctionnel, tests psychologiques, douleur – anxiété, douleur – dépression, psychopathie et douleur, toxicomanie

Intervention psychologique (3 heures)

Psychothérapie

Approche cognitivo-comportementale

Hypnose

Relaxation et technique d’imagerie

Thérapie de groupe

Différences homme/femme, culturels, ethniques et socioéconomiques de la douleur (3 heures)

Évaluation en réadaptation du patient (physiothérapie et ergothérapie) et traitements (3 heures)

1.3  Les grands syndromes douloureux (24 heures)

Douleur musculaire et osseuse (3 heures)

Arthrose, arthrite, points myofaciaux, fibromyalgie

Douleur du rachis (3 heures)

Arthrose, hernie, sténose spinale et foraminale, syndrome douloureux post-chirurgie

Douleur aiguë (3 heures)

Les céphalées (3 heures)

Les névralgies faciales (3 heures)

Douleur neuropathique (3 heures)

Périphérique

Centrale

Le SDRC (CRPS) (3 heures)

Douleurs abdominales et périnéales (homme et femme) (3 heures)

1.4 Populations particulières (24 heures)

La douleur chez le patient cancéreux et en soins palliatifs (3 heures)

La douleur chez la personne âgée (3 heures)

La douleur chez l’enfant (3 heures)

La douleur obstétricale aiguë et douleur chronique post accouchement (3 heures)

La douleur chez la personne incapable de communiquer (démente, soins intensifs, etc.) (2.0 heures) et traitement de la douleur chez le patient souffrant d’apnée du sommeil (1.0 heure).

La douleur chez le patient toxicomane (3 heures)

CSST-SAAQ, et autres tiers payeurs (3 heures)

Description des organismes payeurs, leur mode de fonctionnement

Litiges

Évaluation de l’invalidité

Interprétation de la littérature et introduction à la recherche (3 heures)

1.5 Traitements pharmacologiques (24 heures)

Voies d’administration des analgésiques (3 heures)

Analgésiques non narcotiques (acétaminophène, AINS, stéroïdes) (3 heures)

Co-analgésiques (3 heures)

Opiacés (3 heures)

Tolérance et dépendance aux opiacés (3 heures)

Cannabinoïdes (1.5 heure) et antimigraineux (1.5 heure)

Anesthésiques locaux (1.5 heure) et approche topique (1.5 heure)

Effet placebo et nocebo (1.5 heure) et les approches alternatives (acupuncture, hypnose, etc.) (1.5 heure)

1.6 Modalités invasives (15 heures) (inclut les indications, contre-indications et les complications)

Traitement de la douleur aiguë (orale, intramusculaire, sous-cutanée, intraveineuse, analgésie contrôlée par le patient (ACP), épidurale, blocs continus) (3 heures)

Intervention au niveau du rachis (épidurales interlaminaire, foraminale et caudale, blocs facettaires, blocs des articulations sacro-iliaques, IDET, coblation) (3 heures)

Autres interventions (3 heures)

Blocs sympathiques

Blocs veineux

Blocs paravertébraux

Points gâchettes

Intervention de neuromodulation (3 heures)

Neuromodulateur implanté

Pompe implantée

Intervention destructive et autres interventions invasives (3 heures)

Radioprotection

DREZ (Dorsal Root Entry Zone myelotomy)

Thermolésion (incluant les principes de radiofréquence)

Intervention pour le traitement de douleurs cancéreuses (neurolyses)

Kyphoplastie, vertébroplastie

Le résident sera évalué par un examen écrit à la fin de chacun des 6 blocs de cours.

Cours de pharmacologie de la douleur PHL 6035 (optionnel)

Ce cours, sous la direction du Dr Pierre Beaulieu, est offert par le département de pharmacologie de l’Université de Montréal. Les cours ont lieu à la session d’hiver et se déroulent les mercredis en fin de journée.

Programme des cours :

  • Physiologie et neurobiologie de la douleur — classification des analgésiques (3 h)
  • Pharmacologie des opioïdes (3 h)
  • Tolérance aux opioïdes (1 h 30)
  • Dépendance aux opioïdes : aspects cliniques (1 h 30)
  • Pharmacologie des cannabinoïdes (2 h)
  • Antimigraineux (1 h)
  • Modèles animaux de douleur (2 h)
  • Autres analgésiques (1 h)
  • Pharmacologie de l’acétaminophène, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens (3 h)
  • Pharmacologie des anesthésiques locaux (3 h)
  • Nouvelles approches en pharmacologie de la douleur (1 h 30)
  • Bioéthique et douleur (1 h 30)
  • Effet placebo et imagerie de la douleur (1 h 30)
  • Évaluation et épidémiologie de la douleur (1 h 30)
  • Pharmacogénétique de la douleur (2 h)
  • Analgésiques topiques et antihyperalgésiques (1 h)
  • Approche et traitement de la douleur neuropathique (3 h)
  • Approche et traitement de la douleur aiguë – prévention de la douleur chronique (3 h)
  • Approche et traitement de la douleur cancéreuse (1 h 30)
  • Approche et traitement de la douleur aux soins palliatifs (1 h 30)
  • La douleur en obstétrique (1 h) — chez l’enfant (1 h) — le sujet âgé (1 h)
  1. Autres cours obligatoires

Les cours suivants sont aussi obligatoires. Il est à noter que plusieurs de ces cours sont donnés dans le cadre de la spécialité de base du résident. Si le résident a suivi le cours dans le passé, il ne sera pas tenu d’y assister.

2.1 Programme d’étude en gestion médicale (Association médicale canadienne)

2.2 Atelier de divulgation des erreurs médicales (ACPM)

2.3 Module d’autoapprentissage sur le consentement aux soins (R_AA_consentement_guide_ACPM)

2.4 Atelier sur le harcèlement (Bureau d’intervention en matière de harcèlement de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal)

2.5 Formation Oméga : Comment faire face à un patient dangereux (Faculté de médecine de l’Université de Montréal)

2.6  Cours d’éthique facultaire

  • Introduction à la bioéthique
  • L’agir éthique en résidence
  • Traitement approprié
  • Fin de vie/euthanasie
  • Éthique et industrie
  • Éthique et recherche
  • Allocation des ressources

2.7 Cours sur la pédagogie de base (CPASS)

2.8 Cours sur la pédagogie avancée (CPASS)

2.9 Atelier sur la pratique réflexive (CPASS)

2.10 Consultation médicale (CPASS)

2.11 Présentation orale (CPASS)

2.12 Molule d’autoapprentissage sur l’approche motivationnelle (R_AA_Entrevuemotivationnelle)

2.13 Guide CanMEDs pour la santé des médecins, sections 8 à 10 (autoapprentissage) (PR_AA_Sante_des_MD_CanMEDS)

2.14 Cours de l’ATLS

Autres activités pédagogiques

  1. Activités de simulation haute-fidélité

 Un responsable du programme explorera la possibilité d’établir des activités de simulation.

Le résident sera éventuellement invité à participer à des activités de simulation. Ces dernières permettent d’offrir un cadre propice à l’apprentissage, reproduisant de façon valide l’environnement clinique tout en permettant une rétroaction appropriée offerte par un personnel qualifié. Les activités de simulation seront entre autres utilisées pour (A & A 2013; 116 : 107-110) :

  • Permettre le développement d’aptitudes techniques,
  • Permettre aux participants de prendre en charge (assumer le rôle de leader) des situations critiques (par exemple : comment réagir face à une anesthésie rachidienne totale, une crise épileptique suite à un bloc stellaire, le traitement d’un pneumothorax, etc.).
  • Développer des stratégies pour prévenir les erreurs, minimiser leurs répercussions lorsqu’elles se produisent, et éviter qu’elles ne se reproduisent.
  • Permettre le développement d’aptitudes non techniques, telles que le travail en équipe, le leadership, l’éthique et la communication.
  1. Activités académiques et réunions (scientifiques et mortalité/morbidité) dans les départements

En clinique de la douleur, des réunions multidisciplinaires de discussion de cas complexes avec problématique de douleur chronique, oncologique et de réadaptation sont faites régulièrement. De plus, chaque département hospitalier organise des activités académiques orientées vers les intérêts scientifiques locaux.

Le résident est tenu de participer à ces réunions lors de son stage.

  1. Lecture

 Une sélection d’articles pertinents sera proposée dans le portfolio du résident.

Trois livres sont proposés pour lecture obligatoire :