Qui sommes nous ?

Introduction

En janvier 2014, le président de la Banque mondiale, Dr Jim Yong Kim, appelait à une « vision et une stratégie partagées pour une équité mondiale en soins chirurgicaux essentiels », affirmant que « la chirurgie est une partie indivisible et indispensable des soins de santé ». Cet appel arrivait à un point tournant en santé mondiale. Alors que l’attention se déplace des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) vers une série d’objectifs de développement durable (ODD), des engagements pour une couverture sanitaire universelle et une attention plus large sur l’établissement de systèmes de santé résilients, la communauté mondiale se doit de développer des stratégies afin d’atteindre ces nouveaux objectifs. ‘’

Cinq milliards de personnes n’ont pas accès à des soins chirurgicaux et anesthésiques sécuritaires et abordables lorsque nécessaires.

La Commission a pour objectif une couverture à 80% des services essentiels de chirurgie et d’anesthésie, par pays, d’ici 2030, comme mesure de progrès vers un accès rapide à la chirurgie. L’atteinte de cette cible nécessitera l’intégration des services de chirurgie à travers tous les niveaux de soins (des réseaux de référence communautaires aux hôpitaux de premier et plus hauts niveaux) et un engagement à s’attaquer aux facteurs qui causent des retards dans la recherche, l’accès et la réception de soins chirurgicaux et médicaux sécuritaires et abordables.

Historique

L’année académique 2015-2016 a vu la création du comité d’intérêt en santé mondiale. Depuis plusieurs années, le département d’anesthésiologie de l’Université de Montréal avait un intérêt marqué pour la santé au niveau international. Plusieurs de ces membres avaient déjà pris part à de l’implication en ce sens. Dr Louis-Pierre Poulin et Dr Pierre Beaulieu ont alors soulevé la pertinence de créer un comité en ce sens.

Dans cette optique, après plusieurs discussions et rencontres de groupe, un comité a pris forme. Le Dr Louis-Pierre Poulin a alors pris le leadership de ce groupe et en est le principal responsable actuellement.

La santé globale englobe plusieurs aspects au niveau de l’anesthésie. Elle touche le développement international tant au niveau clinique qu’éducationnel. Elle englobe autant les missions de réponse d’urgence, que le travail sous forme d’éducation, de support ou de renforcement au niveau institutionnel.

 

Visions/Objectifs

L’orientation stratégique initiale est principalement de favoriser un certain intérêt de la part des membres du département en santé internationale. Nous voulons créer une base solide en ce sens. Par ailleurs, ce comité servira de plateforme de base pour créer un réseau entre ses partenaires aux fins d’échanges de contacts et d’informations pertinentes concernant la santé mondiale.

Ce comité ne se veut aucunement directif et vise plutôt à promouvoir la santé internationale et réveiller l’intérêt de chacun en ce sens. Il se veut une plateforme afin que chaque individu voulant participer d’une quelconque manière à l’aspect international puisse s’épanouir en ce sens, et choisir un projet selon ses valeurs et disponibilités personnelles.

De plus, nous voulons que ce comité puisse servir de base aux échanges d’informations pertinentes pour tout individu voulant œuvrer dans le domaine de la santé mondiale, afin d’approfondir ses connaissances en la matière et développer une certaine expertise en ce sens.

Bloc opératoire – Croix-Rouge Canadienne – Népal – Dre Sylvie Cousineau

Formation SAFE OBSTETRIC Burkina Faso – Dre Sylvie Cousineau


Formation des formateurs en simulation – Tunisie – Dr Issam Tanoubi

Bloc Opératoire – Haïti – Dr Louis-Pierre Poulin