Microprogramme en gestion de la douleur chronique

Le microprogramme en gestion de la douleur chronique est une formation de 15 crédits de cycles supérieurs permettant d’acquérir les compétences pratiques et théoriques nécessaires à la prise en charge de la douleur chronique.

Pour plus d’informations: Microprogramme douleur chronique résumé 2020

Il s’adresse aux étudiants qui désirent découvrir ou approfondir leurs connaissances dans le domaine de la douleur.

Public cible:

  • étudiants des départements de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, du département de psychologie, des Facultés de pharmacie, de médecine dentaire, des sciences infirmières.
  • professionnels de la santé en exercice (médecins, pharmaciens, dentistes, vétérinaires, infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes, kinésiologues, psychologues, etc.).

La durée des études est d’un an à temps plein ou de deux années à temps partiel et il est sanctionné par une attestation d’études de 2e cycle.

  1. Trois cours de trois crédits chacun en ligne:
  • Les grands syndromes douloureux chroniques
  • La prise en charge non pharmacologique de la douleur
  • Pharmacologique de la douleur.
  1. Un stage de 4 semaines (4 crédits) dans une des cliniques de la douleur du RUIS de l’Université de Montréal est obligatoire. Il existe deux types de stages en fonction du profil de l’étudiant. Il faudra donc choisir l’un ou l’autre.
  • Stage d’observation : Ce type de stage ne permet pas de questionner, examiner ou prendre part au plan de traitement du patient, mais donne l’opportunité au candidat de se familiariser à l’approche multidisciplinaire offerte pour les patients souffrant de douleur chronique. Pour obtenir l’autorisation de stage, le candidat devra fournir certaines informations à la direction de l’enseignement du milieu de stage choisi (par exemple : une copie de leur curriculum vitae, la copie de leurs diplômes, la copie d’une assurance responsabilité civile valide, entre autres).
  • Stage de perfectionnement : Il sera offert aux cliniciens et pour ces derniers, ce type de stage permettra de questionner, examiner et participer au plan de traitement, incluant la réalisation de certaines procédures. Le candidat devra aussi fournir certaines informations à la direction de l’enseignement du milieu de stage choisi. À la liste partielle mentionnée pour le stage d’observation, s’ajoutera une preuve d’assurance responsabilité professionnelle valide.
  1. Rédaction d’un rapport de stage (2 crédits) qui sera sous la forme, soit :
  • D’une analyse d’un cas clinique intéressant;
  • D’une analyse de la qualité de l’acte;
  • D’un projet de recherche auquel l’étudiant aura collaboré.

Contactez: Céline Carpentier
Téléphone : 514 343-6466